Forum RPG de harry potter
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mélancolie, ma seule compagnie.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mélancolie, ma seule compagnie.   Mar 7 Oct - 10:15

Il faisait frais dehors, la jeune fille s’y risqua tout de même malgré qu’après cinq ans de fréquentation de cette école, les températures de cet ordre lui était toujours trop froide comparé à son pays. Ah le pays ! Sa patrie lui manquait déjà et la cinquième année à Poudlard venait à peine de démarrer. La température subtropicale, les gens, sa langue, tout ça lui manquait déjà. Bien qu’elle fût entourée de gens s’exprimant en anglais (Poudlard c’est en Angleterre), la jeune fille avait encore un accent espagnol prononcé, accent qui ne manquait jamais d’intriguer les garçons, mais tout cela lui était égal.

Uniquement vêtu de ses habits d’école et de sa cape, l’adolescente s’était assise au pied d’un vieux saule carnet à dessin sur les genoux. La mélancolie ainsi que la solitude était sa compagnie en ce jour frais d’automne et bien qu’elle fût un peu peinée d’être loin de sa famille et de son coin de forêt, elle ne recherchait pas la compagnie des autres élèves. Son frère lui, était à serpentard et depuis il ne lui adressait pratiquement plus la parole, car il n’avait pas laissé leurs différents de côté. Elle détestait cette distance qu'ils avaient prit l'un envers l'autre. La jeune fille aimerait tant retrouver l'intimité d'antant qu'elle avait partagée avec son cher frère.

Animée par un souvenir, Elea grifonnait avec prestance sur une des nombreuses pages de son carnet. Lentement, un silhouette masculine et feminine se traça. Chacun prirent des trait de vive ressemblance, puis, on put les recconaitres: C'était Les deux jumeaux Sarthe au quai 9 3/4, avant le premier jour d'école. Oh, ce moment-là ils étaient encore bien intime. Une larme roula sur sa joue, dessinant un fin trait noir et chute vers la comissure de ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Vira Mirtoldan de Hazlow
Étudiant de cinquième année
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Mélancolie, ma seule compagnie.   Jeu 16 Oct - 17:34

La serdaigle regarda le beau temps a l'extérieur. Les arbres colorés lui inspirait une tel quietude elle ne pouvait retenir son envi de jouer de la harpe. Elle se saisit de son instrument et dessendit de la tour afin de se dirriger vers le lac son endroit favoris. Elle s'installa non loin d'une jeune fille qui dessinait adosser a un saule. Elle entama quelque note pour verifirer l'accord de son instrument et commença une douce melodie. Sa chevelure de feux refletait magnifiquement le soleil, sa cape blanche comme neige créait un auréole autour d'elle et sa robe bleu royale lui donait presque l'air d'une princesse. Quelque regard se tourna vers elle pendant qu'elle jouait. Plusieur etudiant aimait voir Vira jouer de la musique a l'exterieur cela rendait poudlard encore plus féérique. Le vent frai fit valser ses cheveux et murmurer les feuilles des arbres. Ce qui donnait en some un beau tableau et pouvait surment raviviez la melancolie d' Élea.





Ce qu'elle joue

https://www.youtube.com/watch?v=Clgs31pDsLk

Je sais c cour mais jai pas grand temps la lollll

_________________

(\_/) copy the bunny
(0.o) into you're sign
'(__)' help him achieve world domination
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie, ma seule compagnie.   Lun 20 Oct - 18:51

Soudain, elle entendit une mélodie au commmencement faible, mais le son s'emplifia lentement pour en arrivé à une chanson envoutante. Elea ne reconnue pas immédiatement de quel instrument il s'agissait, mais elle ne se tourna pourtant pas pour l'identifier. Elle se laisserait récomforter par la musique de celle-ci. Elle essuya d'abbord les quelques larmes qui avait tracées des ruisseau de lignes noirâtre, puis elle referma son cahier à dessin.

Au bout d'un moment, elle reconnue le morceau joué par l'artiste puisqu'elle donnait mainteanant toute son attention à la musique. My Imortal, evanescence. Elle l'avait entendu à quelque reprise l'été dernier.... nouveau flot de larmes....Il fallait qu'elle se resaisssit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie, ma seule compagnie.   Ven 24 Oct - 22:01

Assis sur le bord du lac, les pieds dans l'eau, j'écoutais la musique qui jouais. Le soleil me réchauffait et l'eau me rafraichissait. Je me suis tourné la tête et regarda dans la direction de notre musicienne et reconnu le visage de la jeune fille que j'avais rencontré au bord du lac pour la première fois.

Un papillon passa devant mes yeux. En le suivant du regard, je vis une fille qui, avec un livre dans les mains, avait l'air de pleurer.

(yeux vert: curieux)

*Que fait-elle la?* me suis-je demandé. *Elle n'a pas l'aire d'aller.*

Je me suis dit qu'avec un peu d'aide, je pourrais l'aider. Je me suis donc levé et alla voir Vira.
Revenir en haut Aller en bas
Vira Mirtoldan de Hazlow
Étudiant de cinquième année
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Mélancolie, ma seule compagnie.   Ven 24 Oct - 22:45

La rouquine continua de jouer sa musique dans la quiètudes de ce merveilleux paysage. Elle avait les yeux soit fixer sur le lac et montagnes ou simplement fermer. Ses doigt pinçait agilement chacune de ses corde laisse de doux son s'échapper telle une complainte pour la serenite. Elle ne vit pas Arthur se lever pour la rejoindre, en fait elle ignorait meme sa présence. Ce fut que lorsqu'il fut a ses cotées qu'elle le remarqua. Elle leva les yeux sur lui sans pour autant tournée la tête. Elle se doutait qu'il venait encore ce plaindre de lui meme ce qui lui tentait pas réellement ses yeux creuser montrait que les dernieres nuit lui avait ete difficile. Evidemment puisque c'etait la semaine de la pleine lune. Elle n'avait pas vraiment envi de discuter ou meme entendre quelqu'un lui racoter ses ennuit. Elle resta simplement la le regards sans eclats poser sur lui attendant qu'il dise enfin quelque chose. Pour sa par elle n'avait pas remarquer la poufsouffle.

_________________

(\_/) copy the bunny
(0.o) into you're sign
'(__)' help him achieve world domination
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie, ma seule compagnie.   Sam 25 Oct - 11:22

Venant d'une famille ayant souvent vécue la misère, Elea avait souvent apprit à controler le gré de ses émotions, mais là s'en était plus que la charge de sentiments maussades qu'elle pouvait supporté en un si court lapse de temps. Tout avait débuté lorsqu'elle s'était rendue en compagnie de sa mère et son frangin au chemin de traverse, tout allait bien, mais apercevant des amis de serpentard, son frère lui avait jeté un regard malin et s'était dirigé vers eux la dédaignant du regard. Puis, ensuite ce fut à la voie 9 3/4 ou il l'embêta du mieux qu'il pu durant la mince absence de toutes autres personne que son cercle d'amis. Il lui lançait des insulte et tout le charabia qui venait avec, tout pour plaire à ses "copains" quoi! Et puis, venait le temps de la dissolution des clic estivale et le retour à l'austère solitude de chaque début d'année. Bien qu'elle adorait le contact réconfortant seul à seul avec la nature, Elea manquait déjà la présence protectrice de son frère d'été, puisque dès l'automne revenue, il changeait completement.

Elea soupira tristement et ouvrit de nouveau son livre à dessin, elle continua à parfaire le portrait des deux jeunes jumeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie, ma seule compagnie.   Dim 26 Oct - 15:48

Arrivé près de Vira, je me suis assis pour lui parler.

- Hey Vira! Sa va? Regarde.

En un clin d'oeil, mes yeux ont changé de couleur.

- Je me suis informé sur les métamorfoses et je me suis entrainé.

Un autre clin d'oeil et mes teux avaient encore changé. Je regarda vers les arbres pour vérifier si Élae y était encore.

- T'as vue la fille la bas? Elle n'a pas l'air bien. Elle était en larme il y a deux minutes. Crois-tu que je devrai aller lui parler?
Revenir en haut Aller en bas
Vira Mirtoldan de Hazlow
Étudiant de cinquième année
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: Mélancolie, ma seule compagnie.   Mer 29 Oct - 1:09

Vira tourna la tete en cessant de jouer. Elle vit au loin une jeune fille adosser a un arbre qui griffonait et semblait effectivement pleurer. Pour sa part elle n'irait pas la voir. La serdaigle n'etait pas du genre a fare les premiere pas encore min d'aller voir une inconnue et ecouter ses problemes les siens lui suffisait emplement sans parler de son nouveaux qui massacrait de loin tout les autres. Elle reposa le regard sur Arthur.

- Bah si ta envis d'aller la voir vas y, moi par contre je vois pas pourquoi j'irais je la connais meme pas.... elle a peut-etre juste envi d'etre seule.... M'enfin si tu vas pas te renseigner tu saura jamais.

Elle reposa son regard sur le paysage avant d'entamer une nouvelle melodie. Qui aurait put croire que cette jeune fille delicate etait en fait une jeune fille pleine de haine et de colere en ce moment meme ou simplement un joueuse de drum dans un band. Tres peut aurait put le deviner en fait comme personne ne la remarquait jamais on ne se doutait simplement de rien.






https://www.youtube.com/watch?v=YW2UQPSnXck

_________________

(\_/) copy the bunny
(0.o) into you're sign
'(__)' help him achieve world domination
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie, ma seule compagnie.   Mer 29 Oct - 12:46

Je pris un moment pour penser à la question. J'avais l'impréssion de l'avoir déja vu quelque part, mais je ne me souvenait pas. J'ai donc pris mon courage à deux main et alla la voir. Marchand tranquilement vers elle je pris une grande respiration. J'ai figé à quelque pas d'elle. Je vis qu'il y avais un autre arbre juste à coté. J'ai donc été m'assir du coté opposé de cet arbre.

- Hey toi, sa va?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie, ma seule compagnie.   Mer 29 Oct - 18:50

Pendant ce temps, Elea avait pu terminé son autoportrait d'il y a 7 ans, un portrait vivement gravé dans sa mémoire. Tant de pensées hantaient son esprits et tous était blessant, bien qu'ils étaient heureux. Encore quelques larmes s'était frayé un chemin jusuq'à la commissure de ses lèvres, puis elle entendit des pas se rapprocher. Qui était-ce? probablement celui qu'elle voyait si souvent rôder autour du lac ou bien quelqu'un d'autre. Les pas se raprochaient pls amplement et elle pu distinguer une cadence qui lui était réçamment entendue, celui d'un mec qu'elle avait déjà rencontrer. Mais qui?

Elea n'osait pas lever les yeux ,pour distinguer l'indentité du jeune homme, car elle était trop honteuse de sa faiblesse et de plus, elle avait les yeux rouge tant ils étaient fragiles. Elle entendit le bruisssement des feuilles morte aux sol, tout près d'elle. Il s'était assit. que faire?

"Hey toi, sa va?"dit le jeune homme.

Elea ferma son calpin. Elle n'avait pas envie de répondre, mais elle le devait. Elle sentait qu'elle devait répondre à cette question. Repondrait-elle la vérité ou nierait-elle les faits? elle ne le savait pas. Lentement, elle leva la tête vers la provenance de la voix, puis elle le reconnu.

De la fumé, des éclairs. Non, la forêt! Une course éffrênée, puis le jeune homme... La plaie à sa cheville recommençait à faire des siennes. La plaie dont elle n'avait pas voulut revêler son existence aux autres, qu'elle n'avait pas désirer faire disparaitre car cela irait à l'encontre de l'ordre des choses.

" Vous?" dit-elle la voix tremblente sans aucun mépris, mais contenant un peu de joie face à la présence d'Arthur.
Elle était ravie de le revoir et cette fois-ci dans des circonstance plus...Habituelle que le terrible fléau de la forêt. Avoir combattu à ses côté lui avait révêlé la nature millitante du gryffondor.

Elle lui fit un petit sourire forcé.

"no, todo un lío con mi hermano....Mone frrère mi fait soufrrir" dit-elle de son accent hispanique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie, ma seule compagnie.   Mer 29 Oct - 19:25

- No, todo un lío con mi hermano....Mone frrère mi fait soufrrir

Je ne connais pas l'espaniol, donc sa réponce était comme du chinois pour moi. Mais une chose était sur. Cet accen m'était familié. La fille qui m'avait aidée dans la forêt, je l'avais enfin retrouvé. Puis son nom me revint.

- Élea?

J'ai regardé au dessus de mon épaule gauche et vis qu'elle aussi m'avait reconnu.

- Tu sais, si tu veux qu'on parle, on devrait parler le même language.

Ayant été un témoin de ses pouvoir et ayant compris au moin le mot souffrir dans sa phrase, je me demandais ce qu'elle avait. Cet intérogation me trota dans la tête pendant un bout de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie, ma seule compagnie.   Mer 29 Oct - 19:40

"Elea?"
Il l'avait aussi recconue et cela fit naitre au coin de ses lèvres un petit sourire. Ses grands yeux marrons rivé sur lui, la contrariété pouvait s'y lire. Elea ne savait pas encore très bien parlé cette langue et cela même si elle fréquentait poudlard depuis maintenant cinq année de souffrance à l'égard de son lien sprofnd avec son frère.
"Tu sais, si tu veux qu'on parle, on devrait parler le même language."
Lentement, elle se leva puis alla en face d'Arthur. Hésitante, elle resta quelques secondes debout devant lui, prenat conscience de son accoutrement un peu provoquant, elle décida enfin de s'aggenouiller devant lui.

-Si, ye sais...Mon accent...encombré parfois, dit-elle et s'arrêta un moment avant de reprendre,un peu trop ma prononciatione...No comme mi..méchant Frère. Prit-elle la peine de dire lentement.

Elle sourit tristement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie, ma seule compagnie.   Mer 29 Oct - 20:10

Son frère? Elle avait donc un frère.

- Tu sais, tu peux tout me dire.

Je me suis mis à sa hauteur et la regarda droit dans les yeux. Un petit silence fit que je pris la parole avant elle.

- Pourrais-tu me parler de ton frère? Il vient ici à Poudlard?

Je sentait une certaine tristesse dans son regard. Je devais contrôler mon pouvoir de métamorphose pour ne pas l'intimider. Étais-je allé un peu trop vite? Étais-je allé un peu trop creux dans quelque chose qui ne me regardais pas? Je l'ai donc écouté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie, ma seule compagnie.   Mer 29 Oct - 20:22

“Tu sais, tu peux tout me dire.”
Alors, Arthur s'interessait à elle? Enfin, jamais un garçon n'était venu l'abborder pour autre chose que son physique et encore là, sa non-maitrise du language les intimidaient et ils partaient.

“Pourrais-tu me parler de ton frère? Il vient ici à Poudlard?”

Elle pencha la tête un moment, puis elle ouvrit son carnet aux portraits d’elle et son frère à leurs âges actuels, portrait qui datait de l’été qui s’était achevé il y avait peu.

-j’ai un frère, si... Mi hermano...Mon frère et moi étions très près l’un de l’autre avant notre répartition il y a cinq ans...

De nouvelles larme tentaient de sortir, mais elle les renvala du mieux qu’elle pu. Malgré cela, il y en avait une qui s’était échappé de son oeuil droit. Elle cessa de parler un moment et lui montra le dessin. La ressemblance était plus que frappante! BIen que les traits de osn frère était plus masculin, il était presque la copie conforme d’Elea. Même nez, même yeux -couleur et forme comprise-, même forme de visage et même arc sourcilière. Son jumeaux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie, ma seule compagnie.   Mer 29 Oct - 20:33

Je fut stupéfié quand je vis la ressemblance entre les jumeaux.

- Il est dans la même maison que toi?

Ma peur fut qu'il soit avec les serpentard. Depuis mon arrivé dans l'école, ce sont eux avec qui j'avais le plus de problème. Après sa réponce, je me posait une question importante.

- Dis moi, as-tu entendu parlé de ma réputation ici? Tu es une des seul personnes qui ne se sauve pas quand je lui parle.

Ensuite, je devins apeuré car si elle ne savait pas, elle pourrais me laisser la et je me retrouverais encore seul. Comme les autres, elle m'éviterait comme la peste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mélancolie, ma seule compagnie.   Mer 29 Oct - 21:10

“Il est dans la même maison que toi?”
Elea secoua la tête à la négative, il était dans la maison qu’elle détestait le plus.Serpentard, effectivement. Lorsqu’il eut terminé de regarder le dessin, elle referma le livre, puis elle mit de nouveau ses sombres yeux sur lui.
“Dis moi, as-tu entendu parlé de ma réputation ici? Tu es une des seul personnes qui ne se sauve pas quand je lui parle.”

Elea le regarda embêter. elle ne s’était jamais fié aux ragots et elle ne commençrais pas de sitôt.

-Si, un poco...On (un) peu...

Elle baissa les yeux, honteuse de l’avouer.

-Mais je fis pas aux racontard... dit-elle a mi-voix.

Elle prit les mains d’Arthur dans les siennes.

-Mais, si ce que raconte les gens est vraie... Moi, je ne trouve pas cela...mal... J'ai vu ce que tu fais dans forêt, c'est tré touchant....

Comme pour lui montrer que cela la touchait, elle porta ses propres main ainsi que les sienne au niveau de son coeur. Ses joues s'empoupra alors, jamais elle n'avait eut le moindre contact physique avec un garçon, autre que sa famille, aussi...Personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mélancolie, ma seule compagnie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mélancolie, ma seule compagnie.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " La Seule Compagnie Dans tes Nuits de Pleurs sont les Etoiles, Elle brillent en toi et pour toi."
» La lune pour seule compagnie | libre |
» La compagnie Gildan ira-t-elle en Haiti ?
» Compagnie Grise
» Liste compagnie grise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard :: Poudlard :: Extérieur de Poudlard :: Le Lac et le Parc-
Sauter vers: