Forum RPG de harry potter
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CONCEPT : Merrick Hazlow

Aller en bas 
AuteurMessage
Merrick Hazlow
Étudiant de cinquième année
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: CONCEPT : Merrick Hazlow   Mar 2 Sep - 17:22

Nom complet : Merrick Hazlow

Vous êtes : Sang mêler! Atteint de la super malédiction des Hazlow! Very Happy

Age : 16 ans

Baguette et son histoire : Très bon client pour Ollivander. Merrick est surement la personne qui a procéder le plus de baguette magique dans l'histoire des sorciers. Environ deux fois par année in casse sa baguette. Pas par accident, volontairement. La sorcellerie l'exaspère a un tel point qu'il n'hésite pas à faire passer sa colère sur le petit bout de bois qu’il traine partout, en pleine rage, lorsque quelque chose ne vas pas…
La lançant au bout de ses bras, la brisant en deux, brassant une potion magique avec... Il a même tenté de poignarder quelqu'un qui avait insulté sa petite cousine, Vira avec sa deuxième baguette... Chaque fois, sa se résume au même: Il va chez Ollivander, celui-ci prend quelques mesures, pose son habituelle question ''Bon, qu'est-il arrivé a ta baguette cette fois?'' Merrick lui répond sans plus d'enthousiasme en lui montrant le cadavre de sa défunte baguette et Ollivander fait son possible pour lui en trouver une autre...

Au risque de déplaire au gens du monde des sorcier, il ne voit pas en quoi il devrait s'enthousiasmer d'avoir une baguette. Celons lui, ''la magie'' et tout son système est très mal construit. Se cacher des humains en général par exemple, ce qu'il trouve totalement stupide. HA comme le monde pourrait s'amélioré avec des sorciers ‘’greenpeace’’. Les ''humains normal'', les moldus, font rouler leur train tellement en dehors des traques depuis un moment. Ils détruisent tout... De plus, il n’attribut pas plus de valeur particulière a un bout de bois remplassable ou peut-être n'a il simplement pas encore trouver la baguette qu'il lui fallait. Mais quand il retrouve son i-pod en dehors de Poudlard par contre...

La baguette qu'il a présentement est blanchâtre, celons Ollivender elle aurait déjà été utilisé. Juste au dessus du pommeau il n’y a plus de verni et le bois semble s'éplucher ce qui fait qu'il est possibles d'attraper des échardes. Elle est de petite taille environ 22 cm et tailler grossièrement. Elle est aussi en bois de saule et son élément magique est le cheveu de Vélane.




Caractère : Il est parfois facile de mettre en colère certaine personne, mais pas Merrick. Lui, il n'est pas en colère, il est exaspéré. Exaspéré de tout. Le frapper ou l'insulter ne mène à rien. Soit il réplique durement avec des mots qui ferai pleuré Voldemort, soit il ignore complètement son assaillant. La seule fois ou il c'est ''battu'' c'était parce qu'un imbécile forçait sa cousine. (D'ailleurs il a brisé une de ses baguettes en frappant la personne...) Il n'a pas utiliser de sort, ce qu'il aurait très bien pu faire pour mettre un terme a la situation, non, il a (du haut des ses 5pieds 6) sauter sur le gars et la frapper jusqu'a se que police s'en suive...

Il émane de lui une constante aura de fatigue, comme si il n'avait pas dormi sa nuit. Il semble souvent qu'il regarde les gens comme si ils seraient des déformés qui ne se serait pas laver depuis 3 mois. En plus de son air hautain (c'est naturel, il ne se force pas) le soupir s'emble son meilleur ami. En effet, se mélange d'air et de regard dégouter font en sorte qu'a n'importe quel moment, on s’attendrait à ce qu'il soupir.
Ses dents. Il est très rare qu'on les voit. Ce que j’entends par la c'est qu'il ne rie jamais. Ou très rarement. Ho il sourit en présence de sa famille qu'il trouve étonnement chouette comparé a la population générale, mais il tien ses lèvres pincer et ne parle pas assez souvent pour qu'un étranger puisse savoir si il a des dents ou pas...

Il est le genre de personne qui ne prend la parole que pour dire des choses cassante. Il est plutôt polit avec les gens ''Au dessus de lui'': Professeur, directeur, ainés... pourtant il est parfois un peut trop directe et sarcastique. Il n'est pas rare que des situations tournent rapidement au vinaigre. L'adolescent a sans cesse des problèmes avec les règlements, même s’il ne fait pas exprès d’en avoir.

Il est nul à l'école, il fait pour et il s’en fou. En fait ce n’est pas tout à fait sa, ''le monde de la magie'' le désintéresse totalement. Cependant il adore le fait qu'il est sorcier. Le fait est qu'il ne se force pas dans ses courts et que généralement il se débrouille très bien pour avoir la note de passage, ce qui, pour lui, est bien suffisant. Les cours de ''balais volant'' ''d’étude des moldus'' ''d'histoire de la magie'' ou n’importe quoi qui est totalement inutile a un futur conquérant du monde lui passe 100 pieds au dessus de la tête. A ce que les vieux disent de lui, il est l'enfant parfait. Heureusement qu'on ne peut pas lire dans la tête des gens...

A l'école il est plutôt calme et se contente de faire ce qu'il a à faire avec le moins d’effort possible comme tout bon élève paresseux mais a l'extérieur de Poudlard il est un extraverti hors pair. Si la religion catholique devait se mêler de la vie de Merrick, celui-ci serait éradiqué dans la minute qui suivrait. Il adore sortir dans les bars inconvenant et pas recommander au moins de 18 ans, la musique dont le volume peut être a 2 ou a 40 et qu'on ne vois pas la différence, danser, abuser de tout, jouer au PS sur la TV plasma d'Azlec, le pano... ou son orgue, magner des céréales ou boire du lait a la bouteille, jouer de la musique avec son groupe, gosser sur des objets moldus qu'on rend magique...

D'ailleurs, il veut être une sorte de révolutionnaire plus tard, il construit souvent des bidules qu'il rend magique, un peut comme la voiture des Wesley.

Merrick est une personne subtile et sournoise. L'ironie fait parti de son code de vie. Mis a part sa, il n'a pas d'éthique n'y de morale. Rien n'est à regretter. Après tout, se sont les erreurs et les expériences qui forment les humains que nous somme... Il lui arrive d'observer les gens, de s’assoir sur un parc ou de se promener avec sa cousine en silence, tout en les regardant. Cela l'amuse et le terrifie à la fois. La fatalité qui les ronge. Le fait que toute chose soit éphémère. Il en a peur et encore une fois, le fait que les sorciers n’y change rien l'agace au plus haut point. Peut-être réfléchit-il trop... Il n'est pas rare que les gens lui parlent sans que celui-ci leur porte vraiment attention. Il les écoute, mais sans plus.




Description Physique : Merrick est du genre maigre. Sans être squelettique il n'a aucuns muscles apparan. Il a le teint d'un hémophile qui est sur le point de s'évanouir. Ses yeux sont creux et cerner. Ils sont d’ailleurs un peut trop cerner pour son âge... Il a sans cesse une expression morne et fatiguer et son regard est loin d'être chaleureux. Il a les yeux brun et de mince sourcils particulièrement arquer ce qui lui laisse une petite touche snob, il a un nez aquilin et de mince traits, ses lèvres pourrait être comparé a cette d'Avril Lavigne. La forme de son visage est semblable à une poupée Barbie. Ses cheveux son teint en noir, ils sont habituellement brun. Ils sont long d'environ un pouce et demis et il ne les places pas vraiment. Il virevolte dans tout les sens et on pourrait dire qu'il a une coupe ''peigner dépeigner''.

Son cou, il a une ‘’tache de naissance’’ sur son cou a gauche, un peut vers la nuque.

Il fait environ cinq pieds, six pouces. Dès qu'il en a le droit, il ne porte pas les vêtements scolaires. Il porte des vêtements noirs style ''gotique, emo, fashion ou encore punk'' par exemple: Convers a carreaux noir et blanc, pantalon long... peut être un jeans ou un pantalon chique noir, une chemise noir ou une chemise au tissu étrange et un t-shirt au logo choquant... ou encore chandail a manche longue avec a collet. Sinon, il porte un foulard...

Tout pour dire que mis a part ses main et son visage son corps est couvert de la tête aux pieds

_________________
JE SAIS PAS ÉCRIREUUUUUUU! *joie*

Vous pouvez toujours m'apprendre... mais ti peut par ti peut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merrick Hazlow
Étudiant de cinquième année
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: CONCEPT : Merrick Hazlow   Mar 2 Sep - 17:22

Histoire : La mère de Merrick, Jeyzie, après quatre ans de vie commune avec son mari et son fils ce fit enfermer dans une institution pour personne aliéner, aussi appeler Asile. Elle avait toujours été maniacodépressive, bipolaire et excessive. Ses facteurs combiner fessait d'elle une personne assez étrange à côtoyer à long terme. Il était impossible d'arriver à quelque chose avec elle.

Merrick et son père allaient souvent la voir à hôpital psychiatrique. Par peur de voir son état empirer sûrement... Jeyzie, s'enfermait plus souvent qu'autrement... Vit rapidement son cas s'aggraver. Un beau jour il n'y eu plus qu'une cette alternative : Le père de Merrick allait tenter de faire d'elle une personne meilleur à l'aide de la magie.

Étonnement, rien de ce qu'il essaya ne marcha. Son état s'empira et bientôt, malgré les visites, les liberté provisoire, elle se fit violente et commença à développer son propre monde dans un élan de skyzophrenie. Tentative de suicide après tentative de suicide... De fil en aiguille, elle perdit la mémoire et la raison.

Elle est toujours à l'asile, mais Merrick ne va plus la voir depuis ses sept ans... Il la considère comme une maman qui est devenue complètement barjo. Sa dernière visite c'est terminer trop étrangement pour qu'il ne reconsidère même l'idée de la revoir...

Après l'internat de sa mère, le petit, qui avait toujours vécu une vie étrangement bourré d’engueulades et de cris ne vit que son destin s'assombrit. Vivre seul avec son père n'était pas agréable. Comme sa mère, son père n'était pas normal. Mais lui, c'était autrement... bien autrement. Son père était un sorcier. Un sorcier vivant dans un appartement miteux d'un cartier bien ordinaire moldus. D'ailleurs sa mère avait autre fois été une moldus bien normal. Peut-être même était-ce le père de Merrick qui l'avait rendu folle...

De sont bas âge, Merrick voyait des gens habiller de glauque de et noir aux allures grotesque aller et venir dans sa maison. C'était sa ou d'étonnante élégante personne qui ne s'harmonisait pas du tout avec le décor. Sans se douter que ses personnes était de LOIN des personnes peut recommandable, il fessait ce que son père lui disait:

-Merrick, va dans ta chambre.

Se sentant plus un encombrant qu'autre chose, il y allait.

Dayan, le père de Merrick était un étrange énergumène aux longs cheveux ondulés. Dernier descendent, mis a part son fils, d'une ligner qui allait hériter d'une assez belle ''maison''... ‘‘Le manoir Hazlow'' qu'on l'appelait. Ses ambitions premières était d'avoir plus de pouvoir, s'enfermer un peut plus pour avoir plus de pouvoir et attendre patiemment que sa grand-mère, car ses deux parents était mort, meurs pour avoir l'héritage de la maison. En attendent le moment fatidique, celui qui habitait la maison en question était son jeune frère, Azlec.

Il semblait au petit que les membres de sa famille et les amis de son père était tous étrange... Il y avait beaucoup de mort. Oncles, tentes... mais Merrick ne les connaissait pas. Son père semblait avoir beaucoup de problèmes. Suivent les réunions de son père, a ce qu'il pouvait comprendre, ils fessaient des plants pour venir about d'une ligner d'impur nommer Mirtoldan.

-Papa c'est quoi ''Mir-tol-dan?'' le petit demanda t-il al a fin d'une réunion.

Le père lui avait vaguement expliqué qu'il s'agissait d'une bande de gens qui c'était rassembler pour tuer tout ce qui était autour d'eux et que c'était leur nom de clan.

En fait, en repensant à tous ses événements étranges, tout était normal. Mais étant petit, il n’avait pas tout compris. Ce n'était que plus tard qu'il avait compris...

Après trois ans passer avec son père, ou le petit ne fit que se refermer sur lui même comme une huitre, ou le père oubliait de le nourrir et ou il fut pris par dépits et négliger, le père mourut.

***

Sa mère était devenu folle en apprenant que son père était un sorcier, elle qui était déjà considéré ''déranger'' pour un moldus normal. Son père faisait parti de la famille ''Hazlow'' une famille de sorcier qui se vampirisait les un les autres, qui tuait leur propre progéniture ou qui n'hésitait pas à tuer les membres de leur familles pour arriver a leur fin. Ils convertissaient parfois certaines personnes et parfois certaines créatures. Pas la peine de se demander qui étaient ses gens étranges qu'il avait vus. Puis son père, Dayan, était mort d'une malédiction magique qui touchait la famille Hazlow. Une famille m'audite. Après la mort de son père, le jeune se fit placer sous la tutelle d'Azlec le frère de son père. Et tout cela c'était son Tuteur, Azlec, qui lui apprit.

L'arrière grand-mère mère de Merrick avait vu a quel point son petit fils Dayan, voulait hériter. Celui ci avait même monté une mutinerie pour qu'elle perde la vie et qu'il hérite de la ''maison'' qu'il convoitait tant. Elle l'avait appris et détester pour cela et avait décidé d'adopter un jeune membre de la famille qui avait perdu ses parent dans une interaction entre les Hazlow et les Mirtoldan, Azlec.
Elle avait voulu faire hériter Azlec de cette ''maison'' qui en fait était une église centenaire rénové. Celui-ci lui avait fait très bien comprendre qu'il ne voulait pas être son ''plant de secourt'' et qu'il ne voulait en rien cette maison.

-C'est un tat de malheur. Je n'en veux pas, même pour tout les gallions du monde.

Elle avait donc fait hériter le petit Merrick. Tout cela pour que le père voie ses plants s'écrouler devant lui. Le plus ironique fut qu'il mourut, comme précédemment dit, quelques mois après le décès de sa mère. La rage de savoir que la vieille c'était bien arranger l'avait rendu fou jusqu'a la fin.

Azlec n'avait pas voulu de l'héritage. Il allait quand même servir à la grand-mère pour autre chose...

***

Merrick, un beau jour demanda à Azlec s’il allait mourir de la même façon que son père. Si la malédiction de la famille allait venir a bout de lui. Azlec, étant lui même un membre de la famille atteint de la malédiction lui répondit que oui...

Le jeune maintenant âgé de onze ans n'avait jamais vraiment aimé les dilemmes concernant les familles, aussi, même si Azlec lui expliqua tout il ne s'en enquit pas plus qu'il le fallait. Son ''oncle'' qui était véritablement un cousin très éloigner, qui était à présent son tuteur lui avait promis qu'il allait se charger de tout. Que personne n’allait tenter de le tuer comme il le fessait généralement dans cette famille et qu'il allait prendre soins de lui.

La maison qu'il habitait à présent avec Azlec avait autrefois appartenu à un groupe de chasseur nommé les Mirtoldan. Les ennemis des Hazlow. Il agissait de sorciers qui s’étaient fait passer pour des prêtres. Ils vivaient tous dans une église. Ceux ci, foncièrement bon c'était un jour attaquer a plus puissant qu'eu et avait déterré les cadavres de la ''famille'' Hazlow. Un jour les Hazlows s'infiltrèrent visite dans l'église des Mirtoldans. Nul sais d’ou la malédiction avait pris son court. Mais cette nuit la, il y a des centaines d'année, se passa une tragédie. Les moins de dix survivants quittèrent les lieux sans l'intention d’y revenir. Tous, se firent atteindre par la malédiction.

La malédiction se déclenchait lorsque la lune était pleine. Sauf qu'il ne se transformait pas en loup-garou. C'était seulement étrange. Tout ce qui se passait était hors-nature.

L'église, rénover en manoir, appartenant au Mirtoldan se fit de plus en plus déserte, rare fut les fois, ou comme avant, tous se réunissait... de peur qu'une autre tragédie s'accomplie.

Le jeune Merrick fut heureux qu'Azlec soit son tuteur. Celui ci avait toujours été l'objet de l'admiration du petit. Il réussissait dans tout ce qu'il entreprenait et il était de loin la seule personne qui arrivait à faire comprendre quoi que se soit au petit. Au fils des années Azlec lui expliqua que...

Les Hazlows, voulant toujours se venger des Mirtoldans tentait de les tuer un après les autres. Même chose chez les Mirtoldans qui voulaient éliminer le mal qui rongeait cette famille d'aliénés. Ce qui eu pour effet de briser des familles.

-Donc c'est ce manoir que papa voulait. Mais si se manoir est le manoir Mirtoldan, comment ce fait il que se soit moi, un Hazlow qui en hérite? avait demandé Merrick.

Nul ne sais comment, peut-être était elle de mèche avec le gouvernement, mais les papiers du manoir était revenu de droit a l'arrière grand-mère de Merrick. Celui-ci lui appartenait. Elle avait envoyé Azlec y vivre toutes ses année pour vérifier que personne s'y trouve et coloniser l'endroit avec ses créatures et ses âmes tordue. Celui-ci avait accepté de jouer les éclaireurs, mais refuser de faire quoi que se soit hors nature.

Nul doute que, après la mort mystérieuse de son ''frère'' et de sa ''mère'' Azlec quitta la cachette des Hazlow. On l’accusa d'avoir tué sa mère adoptive. L'avait il vraiment fait? Personne ne le sut vraiment. Quoi qu'il en soit lorsque celle ci fut morte et qu'il eu comme devoir de jouer les père pour Merrick, il fit clairement savoir qu'il était loin d'être d’accord avec les idéaux des Hazlows et qu'il allait aider les Mirtoldan à les anéantir.

Il allait vivre dans le manoir AVEC les orphelins Mirtoldan et les défendre contre les Hazlow.

Donc Merrick alla vivre avec son nouveau tuteur, Azlec et sen porta très bien.

Il entra à Poudlard comme n’importe quel sorcier issu de famille sang-mêlé.

***

Le premier noël qu’il passa à la maison fut horrible. Les Mirtoldans se réunirent au manoir, ce qu’il n’avait pas fait depuis longtemps et un vrai massacre eu lieu.

Cette journée un Hazlow contamina Azlec, Il y perdit presque la vie.

Comme on dit, ce qui ne tue pas rend plus fort... et c’est ce qui advint. Grâce a Dieu, il s’en était sorti ‘’vivant.’’ Après cet incident, le jeune Merrick continua de coexister avec sa nouvelle famille du plus ordinairement qu'il pu.
Tout se passa aisément jusqu'à sa troisième année. Ou ses terreur nocturnes (C’était héréditaire celons le docteur et il tenait cela de sa mère) augmentait. Un beau jour, soufrant d’un malaise certain, il demanda à être renvoyer chez lui. Azlec eu tôt fait de le conduite tout de suite a st-mangouse.

Tout comme son père, Merrick venait de subir les premiers effets de la malédiction qui détruisait sa famille. C’était irrémédiable. On lui suggérait de rester à la maison sous surveillance durant quelques mois. N’étant pas plus enthousiasme dans l’étude à la maison il redoubla son année.

Cela lui fit le plus grand bien et avec l’aide de ses proches, bien que de plus en plus manquant, il s’en sorti. Il fut plus reconnaissant envers Vira, sa petite cousine, qu'il chérissait particulièrement, avec qui il avait passé le plus clair de son temps.

Il retourne d’ailleurs fréquemment chez lui la semaine de la peine lune…

Il continua d’aller à l’école. Ce qu’il fait encore aujourd’hui…

Ps : aucun super pouvoir n’est rattaché à cette malédiction…

Comment avez-vous découvert le site ? J'AI PARTICIPER A LA CONSEPTION O_O

_________________
JE SAIS PAS ÉCRIREUUUUUUU! *joie*

Vous pouvez toujours m'apprendre... mais ti peut par ti peut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narrateur

avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: CONCEPT : Merrick Hazlow   Mer 3 Sep - 17:36

Bon bien sa c'est sur pour l'ortographe ya des petits truc a revoir :p


Sinon tu es validé pour... SERDAIGLE!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harrypotter.forums-actifs.net
Merrick Hazlow
Étudiant de cinquième année
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Re: CONCEPT : Merrick Hazlow   Mer 3 Sep - 18:38

Very Happy

_________________
JE SAIS PAS ÉCRIREUUUUUUU! *joie*

Vous pouvez toujours m'apprendre... mais ti peut par ti peut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CONCEPT : Merrick Hazlow   

Revenir en haut Aller en bas
 
CONCEPT : Merrick Hazlow
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard :: Avant tout :: Inscription :: Fiches validée-
Sauter vers: